Pour mener une enquête ou afin de rechercher des éléments de preuve dans une affaire, les avocats doivent avoir recours à des enquêteurs. Souvent, ils confient cette tâche d’enquête et d’investigation à des professionnels qui ne sont pas des personnels des forces de l’ordre, les détectives privés. Tour d’horizon sur la collaboration entre détectives privés et avocats.

Collaboration inévitable dans un procès civil

Dans une affaire pénale, il revient au ministère public de mener les investigations afin de rassembler les éléments de preuve nécessaires pour la manifestation de la vérité. Ce n’est pas le cas dans les affaires civiles où la charge des preuves est laissée à chaque partie.

Par conséquent, chaque partie doit prouver ses prétentions, mais c’est à l’avocat de les centraliser pour bâtir sa défense. Il s’avère donc important pour les avocats de travailler avec des détectives privés afin de recueillir des compléments de preuves. Ceux-ci pourraient se montrer décisifs pour l’issue du procès.

L’avocat a recours au détective privé spécialement dans les situations où réunir les preuves nécessaires pour disculper son client devient compliqué. Celui-ci sera, au même titre que l’avocat, au service du client, et veillera à ses intérêts.

Avocat et détective privé à Paris : une collaboration nécessaire dans certains cas

Une complémentarité dans la collaboration

Le détective privé joue un rôle essentiel, car il doit produire des rapports d’investigation circonstanciés aussi précis et détaillés que possible. Ces rapports d’investigation, faisant état de l’ensemble des informations collectées lors de l’enquête, constituent des éléments de preuve. C’est sur la base de ces éléments de preuves produits par le détective que l’avocat construira sa plaidoirie et apportera les justificatifs nécessaires pour convaincre le juge.

Pendant ses missions d’investigation, le détective privé tient compte des diverses implications que pourrait induire une pièce collectée. Cela permet d’apporter une vue d’ensemble au dossier et de protéger, de la meilleure des façons possibles, les intérêts du client. Ainsi, le détective privé axe ses investigations en cohérence totale avec la stratégie de défense de l’avocat. C’est cette parfaite complémentarité qui permet une synergie dans la constitution des dossiers et la construction d’une solide défense.

Des règles déontologiques similaires

Le détective privé mène ses investigations conformément aux dispositions des différentes règles procédurales, civiles ou commerciales. Il est ainsi un membre actif de la défense du client, pratiquement au même titre que l’avocat.

Les règles déontologiques et éthiques des avocats et des détectives privés sont grandement similaires. Bien que la fonction de détective privé soit plus récente que celle d’avocat, une similitude des règles éthiques garantit une parfaite collaboration et une véritable synergie. Ainsi, la profession de détective privé, en pleine évolution, tend à arrimer ses pratiques et techniques avec les prescriptions légales et éthiques de la conduite d’un procès.

Ainsi, tout comme les avocats, le détective privé se doit de respecter de strictes règles liées au respect de la vie privée et au secret professionnel. Ils se doivent également de faire preuve d’honorabilité et de loyauté, puisqu’ils partagent, en même temps qu’avec les avocats, les informations sensibles des clients. L’inobservance de ces règles peut être sanctionnée.